Enregistrement des Étrangers

Un ressortissant étranger qui remplit les conditions ci-dessous doit s'enregistrer auprès des autorités compétentes en matière d’immigration dans un délai de 90 jours à compter de la date d'entrée sur le territoire :

• Un ressortissant étranger ayant l'intention de séjourner plus de 90 jours à compter de la date d'entrée ;

• Un ressortissant étranger qui a perdu sa nationalité coréenne en acquérant une nationalité étrangère ;

• Un ressortissant étranger envisageant de rester plus de 90 jours à compter de la date à laquelle son statut lui a été accordé après être né en Corée. 

Les personnes appartenant aux catégories suivantes n'ont pas besoin de s’enregistrer auprès des bureaux d'immigration de leur juridiction :

• Les diplomates et les fonctionnaires de gouvernements étrangers, ainsi que les membres de leur famille, conformément aux accords internationaux (A-1, A-2 et A-3) ;

• Les étrangers engagés dans des tâches importantes telles que la diplomatie, le développement industriel et la défense nationale, ainsi que les membres de leur famille ;

• Les étrangers exemptés par le ministre de la Justice ;

• Les citoyens canadiens qui prévoient de séjourner moins de 6 mois et qui entrent dans les catégories suivantes : Arts et culture coréens (D-1), travailleur religieux (D-6), visiteur familial (F-1), famille à charge (F-3), divers (G-1).

 

Demande d'inscription d'un ressortissant étranger

Le ressortissant étranger doit s'enregistrer auprès du bureau de l'immigration qui relève de la juridiction de son lieu de résidence. 

Les délais pour présenter une demande d'inscription au registre des étrangers sont les suivants :

• Pour les étrangers qui prévoient de rester plus de 90 jours : dans les 90 jours à partir de la date d'entrée ;

• Pour les étrangers qui ont demandé un changement de statut de résidence : immédiatement après avoir reçu l'autorisation de changer de statut. 

Pour faire une demande d'enregistrement en tant qu’étranger, chaque étranger doit fournir :

• Passeport ;

• Formulaire de demande- (no 34) ;

• Une photo en couleur, 3.5X4.5 cm ;

• KRW 30 000 (environ USD 30) de frais ;

• Documents supplémentaires selon le type de visa*.

*Veuillez consulter le site officiel Hikorea pour plus de détails. 

 

Devoirs de l'Étranger

Une fois la carte d'enregistrement des étrangers obtenue, un ressortissant étranger doit :

• Posséder un passeport et une carte d'enregistrement d'étranger, en tout temps ;

• Présenter son passeport et sa carte à la demande d'un agent d'immigration ou d'une personne de la même autorité 

Les étrangers qui ne se conforment pas aux règlements ci-dessus peuvent être soumis à des sanctions. 

Les étrangers doivent communiquer, en soumettant leur passeport et la notification de changement, endéans 14 jours, tout changement dans leurs informations d'enregistrement des étrangers, en cas de :

• Changement de nom, de genre, de date de naissance, de nationalité ;

• Modification du numéro de passeport, de la date d'expiration, de la date de délivrance ;

• Changement dans l'organisation ou le département auquel est affilié un ressortissant étranger ayant le statut d'arts et de culture coréens (D-1), d'étudiant (D-2), de stagiaire général (D-4), de journaliste à long terme (D-5), de travailleur religieux (D-6), de personne mutée en entreprise (D-7), d’entreprise/investisseur étranger (D-8), de commerce international (D-9).

 

Pour les titulaires d'un statut de travail 

Les étrangers en possession d'un statut de travail ne peuvent travailler que dans les domaines d’activités qui leur sont assignés ;

Seuls les détenteurs des visas suivants sont autorisés à avoir un emploi : Employé de courte durée (C-4), professeur (E-1),  professeur en langue étrangère (E-2), chercheur (E-3), instructeur technique/technicien (E-4), professionnel (E-5), artiste/athlète (E-6), ressortissant étranger ayant des compétences particulières (E-7), non professionnel (E-9), membre d'équipage maritime (E-10), résident (F-2), Coréen d'outre-mer (F-4), résident permanent (F-5), migrant de mariage (F-6), vacances-travail (H-1), travail et visite (H-2) ;

Travailler pour un employeur autre que ceux mentionnés sur le formulaire de demande de visa, sans avoir reçu l'autorisation ou sans s'être présenté au préalable au bureau de l'immigration, constitue une violation de la réglementation en matière de visa ;

En cas de changement d'employeur, de lieu de travail, etc., l'étranger doit vérifier les procédures du bureau d'immigration ou du Centre de Contact de L'Immigration (1345) et faire un rapport ou demander une autorisation.